CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir-La région aux antipodes du général: deux leaders et une lanterne rouge!

5 septembre 2017 - 22:34

Belœil fait exception dans un bulletin quasiment parfait mais les notes unionistes ne devraient pas rester rouges bien longtemps.

Faut-il de nouveau s’inquiéter pour Belœil? Sans doute pas car son statut actuel de lanterne rouge ne correspond pas à la qualité de son groupe. Mais en attendant, le coach Sébastien Terlin peste contre le mauvais sort qui s’acharne. «Cette deuxième défaite n’est pas méritée mais il n’y a que le résultat qui compte. Les garçons ont fait un match plein mais ils n’ont pas été récompensés. Je suis très fier d’eux malgré un résultat qui n’arrange pas nos affaires au classement au vu des autres résultats de la journée.»

En effet, d’autres ne sont pas restés sur le quai comme le promu du Pays Blanc ou encore la Montkainoise. Chez les promus, Loïc Delval pesait le pour et le contre du partage. «C’est un premier point qui va faire baisser la pression mais ce sont deux abordables qui s’envolent. On prend un but sur notre seule erreur de la partie alors que nous avons manqué de précision dans le dernier geste en zone de conclusion. Mais notre nouveau terrain synthétique devrait aider à gommer tout cela.»

En bas du Mont-Saint-Aubert, le coach kainois Thierry Procureur poussait un vrai soupir de soulagement. «Quévy-Mons B a eu plus d’occasions que nous mais nous nous sommes montrés bien plus réalistes. Je tiens également à souligner la prestation de Pinchon, notre gardien pour qui c’était le premier match en P1. Ce succès nous permet de nous rendre à Belœil sans pression le week-end prochain. Si on prend en compte le statut de descendant que l’on nous colle aux crampons, on a tout à gagner en se rendant dans le fief unioniste.»

Quel derby en perspective!

Cité comme l’un des grands favoris de la série, le Pays Vert entame parfaitement sa saison. Avec PAC Buzet et Monceau, ce sont deux fameuses épines retirées des pieds osticho-athois. Laurent Vanduille, le manager du Cercle Sportif, ne dément pas. «Ces deux adversaires ne tarderont pas à trouver leurs automatismes et remonteront rapidement dans le classement. Les avoir derrière nous est déjà une bonne chose. Cela prouve que nous sommes au rendez-vous pour le moment. On a montré le meilleur de nous-mêmes pendant 80 minutes. Le fond de jeu, l’emprise sur le match, la percussion offensive sur les flancs et l’intransigeance défensive, tout y était. Une excellente prestation qui nous permet d’être en avance sur notre parcours de l’année dernière…»

Péruwelz confirme aussi son très bon parcours en Coupe de Belgique. Partageant le leadership de la série avec Saint-Symphorien et le Pays Vert, le derby à venir contre ce dernier promet une très belle empoignade. Thierry Rosvelds, le vice-président de la Verte Chasse, n’a rien laissé au hasard. «Après ce succès mérité contre PAC Buzet, on est prêt pour le derby. Les Athois étaient présents chez nous dimanche pour le scouting alors qu’on en avait fait de même samedi. Cela augure un beau derby contre un Pays Vert très fort. On sera motivé à l’idée d’effacer le score de forfait qu’on avait concédé la saison passée au stade des Géants. Il nous reste au travers de la gorge et espérons faire mieux que cela.»

 

Commentaires

SOIRÉE HALLOWEEN 2017

Halloween

STAGE FOOTBALL EN SALLE