CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir-Au Pays Blanc, les Verts sont enterrés

2 octobre 2017 - 13:13

Les promus antoiniens ont méritoirement remporté le derby après avoir enflammé la première période. La course-poursuite visiteuse fut vaine…

Pays Blanc - Pays Vert : 3 - 2

Le Pays Vert se déplace sans Piéraert (entorse), Thulier (ischios) et Vandeville (travail). Une sacrée dose d’expérience en moins dont le Pays Blanc ne tarde à profiter. Un corner repoussé par les visiteurs aboutit dans les pieds de Duval dont l’obus est une pure merveille, imparable pour Mercier (1-0, 10e). Si le Cercle réagit timidement par Sv. Leleux et Fievez, le danger reste sur la cage de Mercier qu’un coup-franc de J. Rjillo titille.

Le leader de la série n’est pas à la hauteur: Delannoy lui rappelle en servant idéalement Hovine au second poteau (2-0, 26e). Les déferlantes se poursuivent avec un essai de Chantry au ras du poteau avant que J. Rjillo ne laisse aucune chance à Mercier sur un nouveau coup-franc aux vingt mètres (3-0, 36e). Dans les arrêts de jeu de cette période initiale à sens unique, C. Rjillo trouve encore le poteau visiteur sur un assist de Delannoy. À la pause, le Pays Vert est passé à côté de sa période et s’en sort finalement bien avec ce retard de trois buts!

Le lièvre et la tortue

La réaction osticho-athoise ne se fait pas attendre au retour des vestiaires. Sur un corner d’Eckhaut, Delfairière met fin à la mêlée dans le petit rectangle (3-1, 48e). Le ballon est à peine remis en jeu lorsque Gramtine dégage à même la ligne de but un envoi de Ramser…

Le match change d’âme, condamnant les locaux à défendre. Chose qu’ils font plutôt bien, Eckhaut devant profiter d’un coup-franc pour faire frissonner les supporters locaux. Par contre, les tentatives de Delfairière et Pot ne relancent pas l’intérêt d’une partie dont l’intensité diminue au fil des minutes.

Tout en préservant son avantage, le Pays Blanc joue les contres. Hovine centre en retrait vers C. Rjillo, Mercier sauvant les siens par une jolie parade. Antoing insiste encore mais le même C. Rjillo arrive trop tard pour reprendre le centre au cordeau de Duval. À peine entré au jeu, Leclercq est également contré par le portier visiteur avant de voir J. Dubois repousser son second essai sur la ligne. Le K.O n’est loin mais c’est le poteau qui repousse le coup-franc de Delannoy alors que Mercier retarde encore l’échéance devant C. Rjillo. Chantry aurait également pu mettre tout le monde d’accord sur une tête. Mais c’est finalement le Pays Vert qui revient dans la rencontre suite à un penalty très léger sur Eckhaut. Ramser le transforme malgré la belle détente de Delvingt (3-2, 89e).

Les arrêts de jeu offrent une dernière possibilité pour une égalisation visiteuse improbable mais Blondiau est trop court sur le centre de Sv. Leleux (92e), ce qui aurait été injuste pour les locaux.

Commentaires