CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir: Péruwelz-Belœil: eau trouble au barrage

7 avril 2018 - 14:51

Outre le derby dominical et un certain Le Rœulx-Pâturages, la lutte pour le titre fera toujours rage entre les Pays Vert et Blanc. CS Pays Vert - RFC Houdeng : RAS Pays Blanc : USG Tertre-Hautrage : Péruwelz FC : RUS Belœil : R. Soignies Sports : AS. Montkainoise : Dimanche à 15 hDimanche à 15 hDimanche à 15 hDimanche à 15 h

La trêve pascale aura eu des répercussions bien différentes pour les différentes équipes régionales.

À Ath, le Pays Vert a changé d’entraîneur pour le sprint final. Fabrice Milone a fait connaissance avec l’équipe première après avoir servi le club en jeunes. «J’ai découvert un groupe réceptif qui a envie de travailler. Nous avons un beau challenge à relever en quatre matches. Je pense que les joueurs savent ce qu’il faut faire pour atteindre le titre. Je ne peux que leur apporter de la rigueur, du fun et de l’amusement. Si le groupe est de qualité, il a peut-être trop joué sur celles-ci. Il manque sans doute un petit plus pour ne plus être bousculé. Et puis certains garçons ont été taxés de mercenaires ou pommes pourries. Ils voudront certainement prouver le contraire contre Houdeng.»

Tertre-Hautrage est aussi un concurrent à prendre au sérieux pour le Pays Blanc. Bastien Chantry ne le nie pas. «Nous avions été battus là-bas et nous tenons à prendre notre revanche. Tertre-Hautrage a des atouts athlétiques que nous pouvons contrer en rendant notre jeu simple, en utilisant nos qualités. Mais c’est le genre de rencontres délicates qu’il faudra bien gérer. Pour la préparer, nous avons rencontré Rongy en amical (victoire antoinienne 9-2). Cela a permis à quelques joueurs d’avoir du temps de jeu et à d’autres de rester dans le rythme.»

La lutte pour éviter les barrages va connaître un premier tournant. Quatre des cinq clubs concernés se rencontrent ce week-end. Il n’y aura pas de cadeau possible entre Le Rœulx et Pâturages, pas plus dans le derby entre Péruwelz et Belœil.

Jean-Luc Delanghe préface le duel entre voisins. «Il faudra que nous retombions les pieds sur terre après notre qualification en coupe. Cette rencontre est primordiale car l’objectif reste le maintien du club en P1. Cela passera par une victoire même si un nul nous permettra de maintenir l’Union à distance.» À noter que le PFC a attiré Lorenzo Muratore de la RJE Binche.

Sébastien Terlin connaît aussi l’enjeu de la joute. «C’est un match à six points. L’important sera de ne pas être battu et de se retrouver à quatre points de notre adversaire. Ce serait alors difficile de revenir sur les trois rencontres restantes. Tous les derbies sont chauds mais celui-ci le sera encore plus eu égard à l’enjeu. Nous l’avons préparé en jouant contre Tertre-Hautrage avec une défaite 3-4 sans grands enseignements à retirer car j’ai fait tourner le noyau pour donner du temps de jeu à certains ou intégrer des jeunes du cru.»

La Montkainoise n’a plus rien à espérer de cette compétition. Même la joie de jouer devrait être absente si on en croit Jérémy Descarpentries.

«Je ne poursuivrai pas mon expérience à Kain. Il n’y a pas de projet, pas assez de structure. De plus, les joueurs n’ont reçu qu’un tiers de leurs défraiements. Ils n’ont même plus envie de s’entraîner.»

Ce sera Fabrice Leleux qui lui succédera en P2 alors que Patrick Minet s’occupera de l’équipe au détriment des U21

Commentaires