CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir-Derniers remparts mais premiers témoins

14 avril 2018 - 20:43

 

La vingt-huitième journée sera une nouvelle tendue en P1 avec, entre autres, la lutte pour le titre. On a demandé à nos gardiens de but de la préfacer… Montkainoise - Pays Blanc : Gosselies : Pays Vert : Dimanche à 15 hDimanche à 15 h

La P1 a livré une série de verdicts le week-end dernier avec, notamment, la certitude de voir évoluer en P2 la saison prochaine la Montkainoise, Quévy B et Ransart. On a aussi appris que le titre de champion n’échapperait pas à un des deux Pays mais que le duel à distance entre le Vert et le Blanc est encore loin d’être fini. Et dans le bas, suite à la bascule de Solre de la D3 amateurs vers la P1, il est impératif d’éviter la treizième place qui concerne encore mathématiquement cinq formations dont Péruwelz et Belœil. Vous le comprenez: beaucoup de choses doivent encore se confirmer! Pour connaître les dernières tendances, on a sollicité les gardiens de but de nos cinq équipes régionales. Derniers remparts mais premiers témoins de par leur position sur le terrain, Arnaud Mercier du Pays Vert, Dorian Doboara de la Montkainoise, Sébastien Montuelle de Péruwelz, Nicolas Delvingt du Pays Blanc et Yoan Baneton de Belœil préfacent la vingt-huitième journée.

Et on commence par le derby de dimanche entre la Montkainoise, une lanterne rouge condamnée, et le Pays Blanc, un second qui croit au titre. Pour nos gardiens, le résultat ne fait aucun doute: «Ce sera assez facile pour les Antoiniens, confie Arnaud Mercier qui en tant que portier des leaders aimerait espérer autre chose. Mais les Kainois sont déjà condamnés. Le seul truc qui pourrait jouer en faveur des locaux, c’est le terrain car ce n’est pas simple d’évoluer là-bas. Les deux fois où on a affronté Kain, on a eu du mal, ce qui me fait dire que ce n’est pas l’équipe la plus faible de la P1 malgré sa dernière place.» Une impression partagée par Nicolas Delvingt, gardien d’un Pays Blanc qui se méfiera malgré tout de sa visite au Vert Lion: «En théorie, ça devrait bien se passer pour nous car tout le monde est concerné et motivé mais on ne sait jamais car individuellement, Kain a des joueurs capables de faire la différence. Et je suis d’accord pour dire que ce n’est pas la formation la plus faible de la série. Le Monceau qu’on a affronté au second tour était ainsi bien plus faible.»

Si Nicolas confirme les dires d’Arnaud et considère que «son» Pays Blanc devrait normalement revenir de la Montkainoise avec trois points, nos trois autres portiers ne pensent pas autrement. Et à commencer par Dorian Doboara: «On aura beau jouer chez nous, sur notre incroyable champ de patates, ce sera extrêmement compliqué de sortir un résultat face à un tel adversaire, confie le jeune gardien de la Montkainoise appelé à suppléer le titulaire habituel blessé mais qui continue à jouer avec les U21 le samedi. Le Pays Blanc est un gros adversaire. Je pense qu’on se dirige vers un match extrêmement compliqué si on n’y met pas la mentalité. Je sais d’avance que je vais passer un mauvais dimanche après-midi mais je suis aussi là pour prendre de l’expérience. Ces quelques piges en P1 vont m’aider à grandir même si le contexte est difficile avec une équipe qui se démobilise. On ne fait plus qu’un entraînement par semaine pour lequel on n’est parfois que huit. C’est dur d’être performant dans ces conditions-là, surtout quand on se permet d’arriver en retard au rendez-vous.» Pour Yoan Baneton et Sébastien Montuelle, le score entre Kainois et Antoiniens ne fait pas de doute: «Le Pays Blanc ne lâche rien», affirment-ils de concert. «Et même s’il ne faut jamais dire jamais», prévient «Montu».

Et puisque le Pays Blanc ne laissera pas la moindre miette à Kain, le Pays Vert, son concurrent direct pour le titre, aura tout intérêt à assurer à Gosselies, septième du général et vainqueur de la première tranche: «Ce ne sera pas évident, comme pour nos deux autres matches car Le Rœulx et Pâturages sont toujours concernés par la place de barragiste, explique son gardien Arnaud Mercier. Mais on a un avantage depuis notre victoire face à Houdeng: psychologiquement, ça nous a renforcés! Dimanche dernier, on a écarté un concurrent direct pour le titre après avoir été mené au score. Avant ça, on aurait sûrement lâché prise mais pas cette fois-ci.» L’effet Fabrice Milone qui a remplacé Michaël Browaeys à la surprise générale à la tête de l’équipe? «Peut-être mais peut-être pas! Ce changement nous a surpris mais on respecte les choix de la direction. Il est juste à noter que cette saison, on a encaissé des défaites qu’on ne pouvait tolérer. On a pris des claques inacceptables pour un leader. On en a pris conscience et c’est bien là que ça a changé pour nous!»

De quoi continuer à faire du Pays Vert le favori pour les lauriers selon Nicolas Delvingt: «Il ne perdra pas de plumes à Gosselies en tous les cas. Arnaud dit que son équipe a retrouvé un esprit de compétiteur et je le crois tout à fait. Chez une équipe qui n’est plus ce qu’elle était depuis le gain de la tranche, le Pays Vert va s’imposer. Le plus dur pour lui pourrait être la venue de Pâturages, une équipe qui m’a impressionné de par son jeu et son impact physique.»

Pays Vert ou Blanc pour le titre, les autres gardiens ont leur avis: «Ce sont deux magnifiques équipes, avoue le Kainois Dorian Doboara, mais je miserais bien une pièce sur le Pays Blanc qui a peut-être un programme plus facile car ensuite, il enchaînera par la venue de Quévy B, déjà condamné comme nous.» Mais on passe vite du blanc au vert avec Yoan Baneton: «Au Pays Blanc, si on a perdu, c’était uniquement de ma faute! Face au Pays Vert, chez nous, tout nous a réussi et chez eux, on s’est fait rouler dessus. Du coup, je vois Ath finir champion.» Et on repasse du vert au blanc avec Sébastien Montuelle: «Je vote Antoing pour le titre car c’est l’équipe qui joue le mieux au foot. Elle est joueuse et mérite de monter de par sa philosophie de jeu alors que le Pays Vert, c’est plus physique, ce qui ne veut pas dire qu’il ne ferait pas un beau champion. L’idéal serait de voir les deux monter.»

Commentaires

Essayage pack jeunes - Lundi 25/06/2018 environ 2 heures
L'Avenir-Aische et Tamines avec nos clubs 2 jours
Miccat Miccat est devenu membre 7 jours
Presentation D3/P3 7 jours
L'Avenir-Namur et Aische pour Tournai et Ath et 2 autres 13 jours
CSPVOA-UR La Louvière Centre et 8 autres 14 jours
U6 et 9 autres 14 jours
U11 (B) : nouveau joueur 14 jours
U11 (A) : nouveau joueur 14 jours
U14 (B) : nouveau joueur 14 jours
U14 (A) : nouveau joueur 14 jours
U15 (A) : nouveau joueur 14 jours
U16 (A) : nouveau joueur 14 jours
U17 (B) : nouveau joueur 14 jours
U17 (A) : nouveau joueur 14 jours

WORLD CUP RED DEVILS

juin
18:30
Ath-Stade des géants
juil.
19:30
JS Isières
juil.