CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir-«Adrien Vallera, c’est le box-to-box parfait»

7 juin 2018 - 07:34

Ils défendaient cette saison les couleurs du Pays Vert, du Pays Blanc, de Péruwelz, de Belœil, de la Montkainoise et ils se sont mis en évidence.

En cette fin de saison, l’heure est plus que jamais au bilan dans les clubs qui, en préparant leur assemblée générale, ont pris l’habitude de revenir une dernière fois sur la campagne écoulée avant de se projeter vers la suivante. C’est l’heure aussi des récompenses, de l’attribution des bons points.

Sentiments contrastés…

On a décidé d’en faire de même et de profiter de l’intersaison afin de faire une halte en P1 pour revenir sur les trente journées vécues par nos cinq clubs régionaux qui, au final, ont vécu des moments bien différents. Immense joie du côté du Pays Vert qui voulait se retrouver dans le haut de tableau et qui termine en champion. Grosse surprise au Pays Blanc qui, de par son statut de promu, désirait se sauver au plus vite et qui s’est retrouvé à lutter jusqu’au bout pour le titre en titillant le voisin athois, se qualifiant du coup logiquement pour le tour final. Ascenseur émotionnel dans les rangs de Péruwelz qui a déçu en championnat mais a offert tant de bonheur lors de tous ses matches de coupe, que ce soit provinciale, soulevant le trophée, ou nationale, éliminant des clubs moins classés. Solide frustration à Belœil qui, au regard de sa fin de saison en boulet de canon, peut regretter des débuts totalement ratés qui ont d’ailleurs fait craindre le pire à un moment donné. Malheureuse confirmation à la Montkainoise à qui on prédisait une saison cauchemardesque et qui a en effet peu existé au sein d’une élite provinciale plus que jamais marquée par les qualités individuelles de certains joueurs qui ont confirmé, surpris ou crevé le plafond.

Pas officiel mais cohérent!

Sur base de ce qu’on a pu voir au cours de la saison, de ce que certains observateurs attentifs à la P1 nous ont confié et du ressenti des entraîneurs de la série mais aussi de certains joueurs, on a établi un onze de base de la saison de nos représentants de la série. Une équipe-type qui n’a rien d’officiel, fera peut-être débat mais nous paraît cohérente. Jugez par vous-mêmes.

Pour défendre les buts, quoi donc de mieux que l’ange gardien de la formation qui a décroché le titre? Le Pays Vert n’a encaissé qu’à 26 reprises en championnat. Tertre qui a la seconde meilleure défense de la série a pris dix buts de plus… La présence d’Arnaud Mercier est indiscutable. Comme celle d’ailleurs de ses équipiers Quentin Pieraert et Guillaume Delfairière dans la ligne défensive. On a, avec ce duo, le boss et l’homme pouvant évoluer à cinq positions différentes.

Devant, ça sent la poudre…

Deux Athois qui reçoivent l’aide d’un Péruwelzien, Thibaut Guelton, et un Belœillois, Ludovic Bronier. Deux capitaines qui ont marqué les esprits de par leur calme et leur régularité. L’entrejeu est, pour sa part, une affaire de Pays. Avec le vert et le blanc qui se partagent les rôles de façon équitable. Les combatifs Jonathan Eckhaut et Adrien Vallera offrent la réplique à l’expérimenté Bastien Chantry et à l’orfèvre Jefferson Rjillo. Et devant, ça sent la poudre à plein nez avec le canonnier du Stade des Géants Valentin Ramser. À ses côtés, un Kainois: Christopher Bruchet!

«Adrien Vallera, c’est le box-to-box parfait»

 

Sur les onze joueurs qui ont reçu le plus de suffrages, six évoluent sous la vareuse du champion. Voir le Pays Vert si bien représenté n’est absolument pas une surprise.

Que du contraire! Et s’il y a bien une place prise par un Athois qui ne se remet pas en question, c’est sûrement celle d’attaquant. Avec ses 18 goals inscrits cette saison en championnat et son titre de meilleur buteur, Valentin Ramser ne pouvait être qu’une certitude au sein de ce onze: «Ça me fait évidemment plaisir mais même si je suis content de ma saison qui a été ponctuée par le plus important à mes yeux, soit le titre de champion de l’équipe, je sais que j’aurais pu faire mieux que mes 18 buts… J’en ai quand même raté quelques-uns cette saison», reconnaît le goleador du Pays Vert. Cela ne l’a pas empêché de finir meilleur buteur de la P1… «C’est un bonus que je dois à mes équipiers qui, lors du dernier match, ont tout fait pour que je marque un triplé afin de passer devant Sergeant (NDLR: l’attaquant symphorinois que Valentin risque de recroiser la saison prochaine en D3). C’est la preuve qu’avant tout, la force du Pays Vert est collective. Et c’est cela qui doit nous amener à signer une belle prochaine campagne en nationale. Vu notre effectif poste par poste, on peut viser la première partie de tableau.»

Une équipe qui peut en effet se reposer sur des piliers dont cinq se retrouvent à côté de Valentin dans notre équipe-type. «Il est logique d’avoir Arnaud Mercier dans les buts. Notre gardien a quinze clean-sheets à son actif cette saison. On a croisé d’autres bons keepers comme Moriconi de Gosselies qui m’a impressionné mais Arnaud a su être de loin le plus régulier.» Quentin Pieraert et Guillaume Delfairière pour composer la moitié de la défense? «Le premier cité est juste le meilleur défenseur de la P1; c’est notre roc! Et le deuxième, c’est la polyvalence à l’état pure; il a été mis à toutes les sauces mais quelle que soit la place occupée, il assure de par sa mentalité exemplaire.» Dans l’entrejeu, la présence de Jonathan Eckhaut et Adrien Vallera ne surprend pas Valentin: «Jo impose le respect de par sa force de caractère. Il a mordu sur sa chique pour finir la saison et offrir le titre au club malgré une blessure qui le faisait souffrir. Adrien, c’est le box-to-box parfait, le gars qui sait tout faire; il défend, va de l’avant, sait marquer; j’ai rarement vu un joueur aussi complet.»

Commentaires

L'Avenir-Aische et Tamines avec nos clubs 1 jour
Miccat Miccat est devenu membre 6 jours
Presentation D3/P3 6 jours
L'Avenir-Namur et Aische pour Tournai et Ath et 2 autres 13 jours
CSPVOA-UR La Louvière Centre et 8 autres 13 jours
U6 et 9 autres 13 jours
U11 (B) : nouveau joueur 13 jours
U11 (A) : nouveau joueur 13 jours
U14 (B) : nouveau joueur 13 jours
U14 (A) : nouveau joueur 13 jours
U15 (A) : nouveau joueur 13 jours
U16 (A) : nouveau joueur 13 jours
U17 (B) : nouveau joueur 13 jours
U17 (A) : nouveau joueur 13 jours
Espoirs : nouveau joueur 13 jours

WORLD CUP RED DEVILS

juin
18:30
Ath-Stade des géants
juil.
19:30
JS Isières
juil.