CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir-La formation comme priorité au Pays Vert

10 août 2018 - 11:24

Superbe projet de formation, le Pays Vert B donne priorité aux jeunes au sein d’une équipe B qui doit servir de vivier pour l’équipe fanion.

Les choses évoluent très favorablement du côté d’Ath où le Pays Vert ne cesse de grandir. L’équipe fanion vient d’accéder au niveau national et l’équipe B semble capable de franchir un cap en P3… Pierre Daubechies, qui avait réalisé de l’excellent boulot la saison passée, avait émis le souhait de prendre un peu de recul mais il reste dans le staff comme adjoint de Frédéric Rousseau tout en s’occupant des jeunes.

Ce dernier passe d’un poste de T2 à celui de T1 et insiste sur le fait que la jeunesse reste une priorité pour le club: «On doit continuer à les former, à les habituer au jeu adulte en espérant sortir des garçons capables à terme de consolider le noyau A. Pour chaque joueur, le but est toujours d’aller le plus haut possible, de tirer le meilleur de son potentiel.»

L’équipe a pour sa part des ambitions revues à la hausse: «Nous avions manqué de régularité lors du dernier championnat et nous espérons cette fois nous approcher du Top 5. Se fixer un objectif au niveau du classement n’est pas facile. On regardera au fil des semaines ce qui se dessine. Certains nous citent parfois comme un outsider car on a une équipe fanion en nationale mais le plus important est, comme l’an passé, qu’on salue la qualité du football développé. Vu le manque d’expérience du groupe et par le fait que beaucoup de jeunes sont tenus par leurs études, le beau jeu n’est pas toujours récompensé et on doit aussi travailler la régularité. Dans certains cas, des joueurs ont parfois du mal à gérer leur état de forme, la récupération. Ces choses-là s’apprennent…»

Autre inconnue: l’apport de renforts de la première équipe: «On peut difficilement prévoir quelle sera la collaboration entre les groupes. Vu l’écart de niveau entre les équipes, on verra comment on pourra travailler. Par contre, le fait d’évoluer en nationale a permis au Pays Vert d’aligner une équipe espoirs, ce qui est très positif pour les U19 de l’an dernier qui avaient gagné leur championnat et la coupe. Comme on ne peut pas aligner tout le monde en P3, cette équipe supplémentaire pourra à l’occasion faire jouer des jeunes qui ne sont pas repris en première, ce qui favorisera aussi la stabilité de mon groupe et apportera plus de solutions.»

Le Pays Vert B va aussi pouvoir progresser dans une série qui s’annonce plus équilibrée: «Il y aura du niveau, un seul derby contre Meslin mais de belles affiches en vue. On apprécie l’ambiance de la série A avec des clubs qu’on apprécie.»

«On doit gagner en efficacité»

Lorsque le coach du Pays Vert Frédéric Rousseau évoque sa formation, il parle bien évidemment de sa jeunesse qui se doit de gagner en expérience, en régularité et aussi en efficacité, évoquant même le football pratiqué par l’équipe de France lors de la dernière Coupe du monde.

Les Athois devront favoriser le réalisme pour revendiquer un meilleur classement que la saison dernière et peut-être s’inviter au tour final. Les points forts de l’équipe «bis» du Pays Vert selon son entraîneur: «Ce sera cette jeunesse qui est pleine d’envie. Le plus loin possible, on a envie de jouer au football.» Les points faibles désormais de son groupe: «Aussi la jeunesse vu le manque d’expérience, le fait de parfois trop garder le football et de se mettre en difficulté.» Son Top 3: «1. Obigies, 2. Bléharies, 3. Escanaffles ou bien le Pays Blanc B.»

Voir également

Commentaires