CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

Presse - AV - Une collaboration «sport entreprises»

14 décembre 2017 - 07:54

Jeudi soir, le sport rencontrait l’entreprise au stade communal. L’objectif? encourager la collaboration entre les deux secteurs - © Pauline Foucart – Vers l’Avenir

On le sait, la cité des Géants est bien servie en clubs de sports et entreprises. Le Cercle Sportif Pays Vert Ostiches-Ath (CSPVOA), né de la fusion entre le CS Ostiches et le RG Athois a décidé, sous l’impulsion de son vice-Président Didier Dubois, de réunir le secteur sportif et entrepreneurial, dans le but d’intensifier les partenariats. «À force de sérieux et de travail, on atteint de bons résultats, affirme Didier Dubois, vice-Président du CSPVOA. Mais si on veut jouer sereinement, on a évidemment besoin d’argent. On peut progresser grâce à notre propre initiative, mais l’intérêt de notre rencontre avec les entreprises est aussi de les encourager à nous soutenir financièrement en nous sponsorisant.»

Des valeurs communes

Didier Dubois, l’affirme: le sport et l’entreprise véhiculent les mêmes valeurs. «L’esprit d’entreprendre, le courage et le travail sont des valeurs que l’on retrouve à la fois dans le sport et dans l’entreprise. »

La gestion d’un club de sport est en outre similaire à celle d’une entreprise. «Chez nous, nous occupons 34 équipes et une centaine de personnes supplémentaires, telles que les entraîneurs, les délégués et autres bénévoles, poursuit Philippe Dubois, Président du CSPVOA. En tout, cela fait environ 450 personnes; comme dans une entreprise. Avec les mêmes valeurs de rentabilité, de profit, mais aussi d’enseignement et d’investissement sociétal.»

Le club évolue pour le moment avec une trentaine de sponsors de tout niveau, mais tous issus du Pays Vert. «D’un point de vue financier, cela ne représente que 15 à 20% du budget du club. On aimerait doubler ce montant. L’intérêt de cette soirée est aussi de voir jusqu’à quel niveau les entreprises sont capables de soutenir un club de sport. »

Le CSPVOA prend pour exemple l’évolution du cyclisme athois, et notamment de l’équipe Wanty-Groupe Gobert qui a pris part au Tour de France. «Ce club a évidemment une autre dimension que la nôtre. Leur évolution fait rêver. Un rapprochement entre nos deux clubs est possible, mais difficilement réalisable vu notre grande différence.»

Lors de cette soirée, le manager de l’équipe Pro Continentale Wanty-Groupe Gobert, Jean-François Bourlart, ainsi que le président de l’UEBA, Jean-François Ricard, ont tous les deux pris la parole.

Commentaires

CLASSEMENT D3

1. CS Brainois   20 8 6 0 2 16 7 +9
2. Union Namur FLV   17 8 5 1 2 22 7 +15
3. RJ Wavre   15 8 5 3 0 18 14 +4
4. Tournai   15 8 4 1 3 13 4 +9
5. Stade Brainois   15 8 4 1 3 11 4 +7
6. Aische   13 8 4 3 1 12 13 -1
7. AQ Mons   11 8 3 3 2 14 13 +1
8. Jette   11 8 3 3 2 10 11 -1
9. R. Symphorinois   11 8 3 3 2 8 10 -2
10. Léo Uccle   10 8 3 4 1 16 11 +5
11. J Tamines   9 8 3 5 0 10 16 -6
12. Ent. Manage   9 8 2 3 3 7 8 -1
13. CS Pays Vert Ostiches-Ath   8 8 2 4 2 8 11 -3
14. Entente Binchoise   8 8 2 4 2 9 15 -6
15. Stockel   4 8 1 6 1 7 23 -16
16. Ganshoren   2 8 0 6 2 8 22 -14

 

CLASSEMENT P3

1. Pays Blanc B   24 8 8 0 0 24 6 +18
2. Herseaux   19 8 6 1 1 21 9 +12
2. Obigies A   19 8 6 1 1 32 15 +17
4. Esplechin A   18 8 6 2 0 30 13 +17
5. Bléharies A   16 8 5 2 1 15 14 +1
6. Pays Vert Ostiches-Ath B   15 8 5 3 0 19 9 +10
7. Taintignies   14 8 4 2 2 21 15 +6
8. Escanaffles   13 8 4 3 1 17 16 +1
9. St jean Tournai   10 8 3 4 1 12 16 -4
10. Risq.-Tt A   9 8 3 5 0 12 18 -6
11. Rongy   6 8 2 6 0 17 19 -2
12. Meslin GM B   6 8 1 4 3 10 19 -9
13. Havinnes B   5 8 1 5 2 11 29 -18
13. Templeuve B   5 8 1 5 2 10 18 -8
15. Leuze-Lignette   2 8 0 6 2 12 28 -16
15. Montkain. B   2 8 0 6 2 8 27 -19