CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir-Belœil candidat à la dernière tranche

7 mars 2018 - 15:09

Rasséréné par une belle série de victoires, Belœil se sent à nouveau pousser des ailes et retrouve des ambitions en cette fin de compétition.

Philippe Dubois nous le concédera sans doute volontiers. Le clan osticho-athois n’était guère rassuré avant le coup de sifflet inaugural de M. Cyx. Les Cerclistes ne s’étaient plus imposés à la Montkainoise depuis sept ans. Et cela a bien failli se reproduire avant une seconde période beaucoup plus satisfaisante. «Un tout grand Mercier nous aura maintenus dans le match en première période, reconnaît Adrien Vallera. Les contre-attaques locales nous ont fait très mal. On pouvait s’estimer heureux de ne pas être menés à la pause. Mais nous possédons toujours cette faculté à débloquer les situations très délicates. Je pense qu’en deuxième période, notre physique a logiquement fait la différence… Place maintenant au derby contre le Pays Blanc que nous attendons depuis un bon moment.»

Une fois de plus, la Montkainoise s’est retirée du terrain avec le sentiment d’être passée à côté de la montre en or. Roméo Seka ne pouvait exprimer que des regrets au terme de la partie: «Nous aurions dû marquer les premiers. Nous nous sommes octroyé suffisamment d’opportunités avant la pause pour mener à la marque, même par plusieurs buts d’écart. Mais la malchance s’est mêlée au manque de concrétisation dans les duels d’homme à homme. Et malheureusement, c’est souvent le premier qui marque qui obtient les plus belles chances de vaincre. Nous restons motivés. Nous n’avons pas le choix. Nous devons jouer nos derniers matches comme autant de finales.»

Objectif commun

«Nous aurions pu encore jouer dix heures sans marquer.» La réaction de Piero Rizzo souligne l’impuissance du Rœulx face à une formation belœilloise qui est revigorée. Luc Paul et Martial Flammia partagent ainsi le même sentiment: «Après une très bonne première période, on s’est trop contenté de gérer. On tombe un peu dans la suffisance, ce qui nous procure toujours des peurs inutiles. Dix-huit sur dix-huit et neuf sur neuf à la tranche. On doit essayer de la remporter. Tout se décidera dans les semaines à venir avec des duels costauds face à Houdeng, PAC Buzet, Pays Vert et Péruwelz. La seule note négative est que Bronier sera suspendu pour aller chez les Spirou.»

Péruwelz va un peu mieux. Voilà un quatre sur six qui rassure la Verte Chasse. Thierry Rosvelds acquiesce. «Nous avons observé lors de cette rencontre une très bonne organisation péruwelzienne. Hélas, nous avons manqué de réalisme devant le but adverse. Nous méritions plus que ce nul, ce qui cause indéniablement une certaine frustration. Par contre, nous avons encore accumulé les cartons. Face à Soignies, quatre garçons seront encore suspendus, au grand dam de notre entraîneur!»

Le Pays Blanc reste confortablement installé sur son petit nuage. On attend déjà avec impatience la joute prévue ce dimanche après-midi au stade des Géants face au leader de la série. Les joueurs antoiniens devront sans doute faire un choix. Jouer le tout pour le tout ou profiter du carnaval tournaisien avant d’aller défier le leader. Dans le contexte festif qui enchante l’ambiance du promu, cela devrait constituer un cruel dilemme pour certains…

Commentaires

BUFFET DE FROMAGES - BEAUJOLAIS NOUVEAU 2018

CLASSEMENT D3

1. CS Brainois   27 11 8 0 3 21 9 +12
2. Union Namur FLV   24 11 7 1 3 30 10 +20
3. Tournai   20 11 5 1 5 16 6 +10
4. Stade Brainois   18 11 5 3 3 15 11 +4
5. R. Symphorinois   18 11 5 3 3 16 14 +2
6. AQ Mons   17 11 5 4 2 16 14 +2
7. Aische   17 11 5 4 2 17 18 -1
8. RJ Wavre   16 11 5 5 1 21 22 -1
9. CS Pays Vert Ostiches-Ath   15 11 4 4 3 14 14 0
10. Jette   14 11 4 5 2 18 19 -1
11. Léo Uccle   13 11 4 6 1 21 14 +7
12. Ent. Manage   13 11 3 4 4 11 12 -1
13. J Tamines   9 11 3 8 0 10 22 -12
14. Entente Binchoise   9 11 2 6 3 14 25 -11
15. Stockel   8 11 2 7 2 12 27 -15
16. Ganshoren   6 11 1 7 3 15 30 -15