CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir-Nos clubs en sont à des stades divers…

2 juillet 2018 - 07:46

Même si la date du 30 juin ne sonne désormais plus vraiment comme la fin officielle des transferts en football, il est toujours utile de faire un bilan à ce moment-ci de l’année, avant de partir en grandes vacances.

Au regard des arrivées et départs au sein de chaque club, on peut alors se faire une idée des forces en présence en vue du prochain exercice. Dans les séries nationales, on se rend vite compte que l’Excel tâtonne de nouveau, comme à son habitude. Les Mouscronnois ont certes enregistré des transferts entrants mais il est clair que Frank Defays aura besoin d’autres renforts pour pouvoir passer une saison bien plus paisible que la précédente. Un peu plus bas dans la hiérarchie nationale, on pointe la bonne gestion habituelle d’Acren-Lessines. Denis Dehaene a certes attendu le maintien officiel de sa REAL pour avancer dans les négociations avec ses joueurs mais son efficacité à convaincre et à faire le tri dans le noyau a encore été redoutable. Le dirigeant des «Camomilles» a permis à son coach Greg Vandenbulcke de garder une belle ossature en conservant quinze éléments de la saison écoulée. Et pas des moindres. À ceux-là, il a ajouté quelques renforts et il se dit qu’un «gros coup» pourrait être conclu prochainement. En D3 amateurs, à la tranquillité qui règne chez le promu du Pays Vert qui a pris le soin de vite reconduire son équipe championne de P1 en y ajoutant juste des renforts bien ciblés dont le judicieux retour du polyvalent Quentin Hospied, tranche la perceptible nervosité qui habite le stade Luc Varenne. À Tournai, le vestiaire s’est bien vidé. Reste à le remplir à nouveau. Chose déjà entamée mais les efforts doivent se poursuivre à tout prix. Toutefois, les dirigeants en sont conscients et y travaillent; c’est le point positif.

Qu’attendre de nos clubs de P1? Qu’assurer la succession du Pays Vert ne sera pas évident! C’est une évidence. Toutefois, certains clubs paraissent bien armés pour vivre une saison en haut de tableau. Les mouvements ont en tous les cas été nombreux à Péruwelz où Jonathan Krys reprend le groupe. Va-et-vient également à Belœil qui aura de quoi faire valoir en août prochain. Au Pays Blanc, les transferts entrants ont vraiment fière allure et on se dit que le club antoinien sera de nouveau à suivre de près même si sa seconde saison en P1 sera celle de la confirmation et non plus de la surprise. Toujours plus délicat! Enfin, stabilité assurée à Estaimburg, champion de P2. Logique vu la qualité du groupe mis à disposition de Quentin Winberg et Grégory Beukenne.

Dans les autres séries, vous verrez à la page suivante dans le long listing des transferts que chaque club adopte sa tactique: beaucoup ou peu de renforts, stabilité ou révolution de palais! Pointons juste en P2 qu’à Havinnes, suite à l’arrivée de Charly Van Herpe, les mouvements sont nombreux. Un cran plus bas, c’est à Rongy en série A et Wiers en série B que ça a pas mal bougé. En P4, Jan Vanderkimpen a fait parler son carnet d’adresses pour renforcer Wez-Guignies.

Commentaires

BUFFET DE FROMAGES - BEAUJOLAIS NOUVEAU 2018

CLASSEMENT D3

1. CS Brainois   27 11 8 0 3 21 9 +12
2. Union Namur FLV   24 11 7 1 3 30 10 +20
3. Tournai   20 11 5 1 5 16 6 +10
4. Stade Brainois   18 11 5 3 3 15 11 +4
5. R. Symphorinois   18 11 5 3 3 16 14 +2
6. AQ Mons   17 11 5 4 2 16 14 +2
7. Aische   17 11 5 4 2 17 18 -1
8. RJ Wavre   16 11 5 5 1 21 22 -1
9. CS Pays Vert Ostiches-Ath   15 11 4 4 3 14 14 0
10. Jette   14 11 4 5 2 18 19 -1
11. Léo Uccle   13 11 4 6 1 21 14 +7
12. Ent. Manage   13 11 3 4 4 11 12 -1
13. J Tamines   9 11 3 8 0 10 22 -12
14. Entente Binchoise   9 11 2 6 3 14 25 -11
15. Stockel   8 11 2 7 2 12 27 -15
16. Ganshoren   6 11 1 7 3 15 30 -15