CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir-Pays Vert: des progrès à chaque sortie

2 octobre 2018 - 15:16

En six rencontres de D3 amateurs, le Pays Vert a terriblement progressé, retenant ainsi chaque semaine les leçons de son match précédent.

En s’imposant sur la pelouse du Stade Brainois, le Pays Vert a équilibré sa balance: deux victoires, deux matches nuls et deux défaites après six journées! Un bilan de huit points pris sur dix-huit possibles et une belle impression que les promus apprennent à la vitesse de l’éclair. En un mois et demi, ils ont fait d’énormes progrès. On revient sur leurs premières prestations dans cette D3 amateurs qu’ils découvrent.

1. Aische Pour sa toute première sortie à l’étage national, le Pays Vert avait dû se farcir un adversaire annoncé comme un client sérieux au Top 5. Les gars de Fabrice Milone en avaient eu la preuve en ce week-end de la Ducasse, leurs adversaires étant repartis avec l’intégralité de l’enjeu. Un 0-2 qui avait toutefois été un peu biaisé par des faits de match: le magnifique doublé de Detienne – ce n’est pas tous les jours qu’un joueur claque deux buts de telle facture! – et l’exclusion trop rapide d’Arnaud Mercier, le dernier rempart athois! Une partie disputée du coup à dix pendant plus de 70 minutes. Une infériorité numérique à laquelle on devait ajouter un stress trop perceptible pour un revers pas dramatique mais qui faisait prendre conscience au Pays Vert que la moindre approximation n’était pas permise en D3: «On ne peut pas débuter un match de nationale avec autant de stress et de pression, constatait au terme de la partie Fabrice Milone. On a mis 30 minutes à rentrer dans partie et c’est trop! À ne pas répéter car face à des adversaires rodés, on prend un voire deux trains de retard et c’est impossible de revenir.» Première leçon!

2. Wavre Ne pas louper son entame de match: voilà ce qui avait été demandé aux Athois pour leur second match en D3! Après sept minutes, ils étaient devant au score sur la pelouse de Wavre grâce à Jonathan Eckhaut: mission remplie et leçon retenue! Cela n’empêchait pas le Pays Vert de revenir bredouille de son premier déplacement de la saison, la faute à une reprise de seconde période loupée: Tardio égalisait rapidement. Nos régionaux prenaient un coup sur la tête et reculaient face à un adversaire en confiance qui faisait 1-2, puis 1-3 en profitant notamment de la rouge reçue par François Dubois. «Il nous faudra apprendre deux choses à l’avenir, notait Fabrice Milone après ce revers. On doit veiller à ne pas se pénaliser en prenant trop de cartons et à revenir concentré et appliqué dès le retour des vestiaires. La D3 demande également cela.» Deuxième leçon!

3. Namur Le troisième rendez-vous de la saison pour le promu face à du lourd et même du très lourd: Namur! Mais le Pays Vert appliquait les deux premières consignes à la lettre: ne pas être tétanisé par la pression et ne pas se mettre en difficulté via des cartons! Mais il ne se retrouvait pas récompensé puisque mené au repos. Pas grave! Delbecq et consorts y allaient de l’application de la seconde partie de la leçon reçue la semaine précédente: bien rentrer dans la deuxième mi-temps! Égalisation à la 49e suivie du 2-1 à la 52e: on ne pouvait faire mieux! Seul un manque de chance – un coup-franc dévié! – venait priver les Athois d’une première victoire qu’ils auraient méritée. «On a quasiment tout bien fait, notait Fabrice Milone. Bien que mené, on a réagi en y allant encore un peu plus après le repos. Devant au score, on a bien résisté. On ne peut regretter qu’une chose: le fait d’avoir offert à Namur les deux mêmes coups-francs dangereux plein axe; le premier a été bien sorti par Arnaud; le second a fini au fond des filets... Il faut faire attention à ne pas donner la moindre occasion à l’adversaire de revenir. » Troisième leçon!

4. Jette À l’approche de la quatrième journée de la compétition, on sentait les Athois proches d’un premier succès. Et il venait de ce déplacement à Jette où ils appliquaient tout ce qu’ils avaient appris jusqu’ici: être concernés dès le coup d’envoi, ne pas se mettre en difficulté par de bêtes cartes, appuyer sur l’accélérateur lors du quatrième quart d’heure et ne surtout pas donner le bâton pour se faire battre! Un succès 0-2 au Racing: net et sans bavure… Ou presque: «C’était vraiment très bien avec ce doublé de Julien Delbecq au retour des vestiaires, précisait Fabrice Milone. Si on veut être pointilleux, on aurait peut-être dû marquer lors de la première période ou bien creuser un peu plus l’écart au cours de la seconde en profitant mieux de nos contres.» Quatrième leçon!

5. CS Brainois Encore un gros morceau pour ce troisième match à la maison avec un Cercle brainois coleader. Sans être spectaculaire, le Pays Vert réussissait la prestation parfaite jusqu’à la 92e minute, ne concédant pas la moindre action aux Brabançons et mettant à profit un contre rondement mené par Valentin Ramser et «Jo» Eckhaut dans le premier quart d’heure de la deuxième période pour mener au score. Le hic venait malheureusement des arrêts de jeu, d’une frappe anodine qui filait entre les gants de l’infortuné Jordan Baré. Triste dénouement puisque tous les ingrédiens y étaient pour gagner: «Oui, tous sauf le fait de pouvoir rester totalement concentré jusqu’à la toute dernière seconde», avouait Fabrice Milone. Cinquième leçon!

6. Stade Brainois Dimanche, chez une équipe qui n’avait pas encore perdu, le Pays Vert livrait la prestation qu’il fallait en étant organisé, concentré, solidaire, appliqué, opportuniste, vaillant. Pas une fois les Brainois pouvaient prétendre prendre à défaut Arnaud Mercier! Et du coup, un succès 0-1 pour un sentiment du devoir accompli bien compréhensible. Que fallait-il de plus? Rien! Enfin si, si on se montre un peu gourmand: avoir cette capacité à se mettre à l’abri pour ne pas être continuellement sur la corde raide en fin de match. Sixième leçon! À appliquer dès ce prochain dimanche à domicile, face à Tamines pour un succès plus tranquille de 2-0 ou de 3-0, ce qui serait vraiment parfait!

Commentaires

4ÈME WEEK-END MOULES

CLASSEMENT D3

1. CS Brainois   17 7 5 0 2 15 7 +8
2. Tournai   15 7 4 0 3 13 2 +11
3. Union Namur FLV   14 7 4 1 2 20 7 +13
4. RJ Wavre   12 7 4 3 0 14 13 +1
5. Stade Brainois   12 7 3 1 3 8 4 +4
6. Jette   11 7 3 2 2 8 8 0
7. Léo Uccle   10 7 3 3 1 16 9 +7
8. Aische   10 7 3 3 1 10 13 -3
9. J Tamines   9 7 3 4 0 8 12 -4
10. Ent. Manage   9 7 2 2 3 7 7 0
11. AQ Mons   8 7 2 3 2 10 11 -1
12. Ostiches   8 7 2 3 2 8 10 -2
13. Entente Binchoise   8 7 2 3 2 9 12 -3
14. R. Symphorinois   8 7 2 3 2 7 10 -3
15. Ganshoren   2 7 0 5 2 7 18 -11
16. Stockel   1 7 0 6 1 4 21 -17