CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir-Quentin Pieraert, c’est la force tranquille

6 octobre 2018 - 10:39

À l’image d’un Pays Vert qui semble avoir digéré la transition entre le foot provincial et le foot national, son défenseur central fait parler sa sérénité. Pays Vert - J. Tamines : Dimanche à 15 h

Depuis quatre matches, tout va bien du côté du Stade des Géants avec deux victoires et deux partages qui ont permis au Pays Vert de se sortir du fond de tableau. Des résultats qui permettent d’affirmer que les Athois ont réussi leur apprentissage à la D3 amateurs. Les promus, à l’image de leur récente prestation au Stade Brainois, impressionnent de par leur maturité. Quentin Pieraert illustre bien cette faculté d’adaptation. Malgré le passage au football national, le défenseur est resté la tour de contrôle fiable qu’il était, les saisons précédentes, en P1.

Quentin, le succès au Stade Brainois 0-1, n’était-ce pas la prestation la plus aboutie du Pays Vert cette saison?

Peut-être bien! Disons que l’on a fait le boulot en respectant à la lettre les consignes du coach. On savait ce que l’on devait faire; on l’a fait, cela nous a grandement facilité la tâche! Si chacun s’applique à remplir son rôle, on voit que ça porte ses fruits. On a joué en bloc et on a marqué pendant un temps fort. Puis, on a géré en restant bien organisé. On a de nouveau misé sur nos qualités, tout simplement, j’ai envie de dire.

On en a une petite idée mais justement, dites-nous quelles sont à vos yeux les qualités du Pays Vert…

Il y a l’organisation! Depuis quelques matches, on voit que ça fonctionne bien. Il y a aussi l’état d’esprit du groupe. On peut mettre n’importe qui sur le terrain, on ne voit pas la différence car chacun fait le boulot. Tout le monde tire dans le même sens. Ce sont nos qualités principales même s’il y en a encore d’autres!

Vous nous citez des qualités liées au mental et à la mentalité mais le Pays Vert, c’est aussi du foot, du jeu, non?

Oui, bien sûr, on a aussi des qualités footballistiques, c’est indéniable. Déjà la saison dernière, on a prouvé en finissant champion de la P1 qu’on avait du foot dans les pieds. Et cette année, c’est encore meilleur avec les transferts entrants. Ils amènent un plus certain à ce niveau. On sait poser le jeu, on sait se créer des occasions. On n’est pas qu’une équipe qui sait défendre et qui ne fait que profiter des erreurs adverses.

On a l’impression que la transition P1-D3 n’a pas posé de souci à l’équipe…

Il nous a fallu deux matches. Contre Aische à domicile et à Wavre, on n’avait pas été mauvais mais on n’avait pas été bon non plus. En fait, on avait connu trop de hauts et de bas. Des hauts au cours desquels on n’avait pas su être assez dangereux. Des bas au cours desquels on avait trop encaissé. Mais on a su vite rectifier le tir. On s’est acclimaté, ce qui nous a permis de prendre des points contre des formations qui ont fière allure. Namur, Jette et les deux Braine, il y a parmi eux quelques candidats au haut de tableau!

Vous êtes défenseur et le but n’est pas de vous lancer des fleurs mais la grosse satisfaction du début de saison, n’est-ce pas la solidité de la défense?

Sûrement mais tout le mérite en revient à l’ensemble de l’équipe. Nos attaquants travaillent beaucoup pour composer le premier rideau que l’adversaire doit franchir. C’est important! C’est aussi la preuve que l’on forme un bloc, comme le coach le souhaite.

Un bloc dont le but premier est de récupérer le ballon pour vite repartir vers l’avant; est-ce un bon résumé de la tactique athoise?

En simplifiant les choses, on n’est pas loin de la réalité. Le bloc est vraiment le point de départ de notre système de jeu. Si on s’applique à le maintenir en place, on sait que devant, on arrivera à un moment à se créer des occasions.

Là où le bât blesse, c’est peut-être au niveau de la concrétisation; on l’a vu au Stade Brainois où vous auriez pu vous mettre à l’abri…

On a du mal à tuer un match. Nos rencontres face aux deux Braine l’ont montré: face au CS, on a été puni en étant rejoint dans les arrêts de jeu; au Stade, on a gardé notre avance mais sans jamais être à l’abri d’un retour adverse… On doit apprendre à vivre des fins de match moins stressantes.

Il n’empêche, vous en êtes déjà à huit points pris; est-ce que ça répond à vos attentes d’avant-saison?

Pour être honnête, je n’avais pas d’espérance avant le début de saison car on est dans la découverte. Un 8 sur 18, c’est correct. On aurait pu faire mieux, c’est sûr, mais il ne faut pas faire la fine bouche non plus. On reste un petit Poucet.

On oublie vite qu’il n’a que 23 ans

La venue de Tamines dimanche sera l’occasion pour le Pays Vert d’être pour la première fois de la saison dans la peau du favori: «Vu le classement et la quatorzième place de notre adversaire, c’est bien le cas mais Tamines, cela reste un habitué de la D3, tempère Quentin Pieraert qui attend un premier succès à domicile.

Très bizarrement, on s’exporte mieux! Un succès devant notre public, ce serait vraiment bien, ajoute le défenseur central que beaucoup voyaient partir en fin de saison dernière tant il avait survolé de sa classe le championnat de P1. J’ai eu des propositions; certaines très intéressantes! Mais on venait de monter en finissant champion. Je voulais découvrir la D3 avec ce groupe que je connais bien et que je savais qu’il allait être renforcé par des arrivées ciblées comme celle de Quentin Hospied.» Qui fait figure de cadre, comme Sven Leleux et Quentin Pieraert malgré ses 23 ans: «Je n’ai pas le vécu de mes deux coéquipiers même si j’ai commencé en équipe première à Acren à 17 ans. Cela fait plaisir d’avoir un certain statut, de sentir qu’on est un joueur sur qui on compte. Le tout est de pouvoir répondre à cette attente, de ne pas décevoir en étant le plus régulier possible.»

Commentaires

4ÈME WEEK-END MOULES

CLASSEMENT D3

1. CS Brainois   17 7 5 0 2 15 7 +8
2. Tournai   15 7 4 0 3 13 2 +11
3. Union Namur FLV   14 7 4 1 2 20 7 +13
4. RJ Wavre   12 7 4 3 0 14 13 +1
5. Stade Brainois   12 7 3 1 3 8 4 +4
6. Jette   11 7 3 2 2 8 8 0
7. Léo Uccle   10 7 3 3 1 16 9 +7
8. Aische   10 7 3 3 1 10 13 -3
9. J Tamines   9 7 3 4 0 8 12 -4
10. Ent. Manage   9 7 2 2 3 7 7 0
11. AQ Mons   8 7 2 3 2 10 11 -1
12. Ostiches   8 7 2 3 2 8 10 -2
13. Entente Binchoise   8 7 2 3 2 9 12 -3
14. R. Symphorinois   8 7 2 3 2 7 10 -3
15. Ganshoren   2 7 0 5 2 7 18 -11
16. Stockel   1 7 0 6 1 4 21 -17