CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir-Stefan Mszanecky est bien d’attaque

3 novembre 2018 - 21:43

Auteur de quatre buts à Binche, le joueur du Pays Vert ne compte pas en rester là et désire montrer que sa place est bien à la pointe de l’attaque. Pays Vert - E. Manage : Dimanche à 15 h

Comment un footballeur doit-il s’y prendre pour réussir à crever l’écran? Voici la méthode Mszanecky: planter quatre buts en l’espace de 74 minutes! Juste une incroyable performance que celle réalisée par l’avant du Pays Vert qui a permis à son équipe de revenir de Binche avec trois points qui lui permettent de s’inviter à la huitième place du classement. Un quadruplé «inattendu» pour l’ex-joueur d’Houdeng qui, en dix rencontres, n’en était en effet qu’à sa troisième apparition sur la feuille de match. Jusqu’ici, Stefan Mszanecky n’avait joué que 36 minutes face à Tamines et 90 à Saint-Symphorien… Ajoutez le match complet à Binche et vous obtenez une moyenne d’un but marqué toutes les 54 minutes! En voilà un qui risque d’être surveillé de près…

Stefan, depuis dimanche passé, on n’a parlé que de vous et vos quatre goals marqués à Binche; en même temps, il est vrai que c’est une sacrée perf…

Qui m’est déjà arrivée par le passé mais c’était en… P2! Cela avait eu moins d’impact. Ici, parce que ça se passe en nationale, on en parle bien plus. À raison ou à tort, je ne sais pas. De mon côté, j’ai profité du moment. Quatre buts, ça n’arrive pas tous les jours!

Justement, dites-nous: comment arrive-t-on à inscrire quatre buts en l’espace d’un seul match?

Sur cette rencontre-là, c’est clairement le fruit du travail effectué à l’entraînement. Cela faisait un petit temps que je signalais au coach que ma vraie place était attaquant de pointe alors qu’il m’employait plus comme ailier. Comme notre équipe joue dans un schéma 4-4-2, je lui ai demandé de me faire confiance aux côtés de Valentin Ramser. On a bossé ça lors des quinze derniers jours. Apparemment, notre entente a bien plu au staff qui a décidé de nous faire confiance en déplacement à Binche.

Vos buts, c’est dès lors «du répété» si on vous suit bien…

Tout à fait! C’est la suite logique de ce qu’on avait bossé aux entraînements. Valentin est un véritable point d’ancrage. Il est solide et sait aller au contact grâce à son gabarit. Il sait monopoliser les deux défenseurs centraux. Et je peux donc en profiter grâce à ma vitesse! Si trois de mes buts ont été inscrits sur des ballons en profondeur, ce n’est pas un hasard. La façon dont l’équipe joue a facilité mon travail de finisseur.

Il n’empêche, pour conclure, il le faut, ce sens du but que tout le monde n’a clairement pas…

Je n’ai jamais été maladroit devant le but. Hormis sur mon premier goal où j’ai dû crocheter deux fois pour me débarrasser de mes défenseurs, sur les deux suivants, j’ai eu le temps d’ajuster le gardien de but (NDLR: c’était Jonathan Bourdon, excusez du peu!) que j’ai bien piégé sur le dernier qui est, pour moi, un vrai but de pur attaquant même si, pour beaucoup de personnes, ce n’est pas une jolie réalisation. J’avais remarqué, depuis le début de la rencontre, que le gardien mettait du temps à contrôler et dégager sur les passes en retrait de ses défenseurs. Sur l’une d’elles, je lui ai mis la pression et il a commis la boulette. C’est un goal que j’ai toujours rêvé de mettre.

Vous savez qu’on est parfois gourmand: n’y avait-il pas moyen d’en claquer un cinquième?

Sur une autre action, j’étais bien placé mais je l’ai joué trop collectif en ajustant mal ma passe. J’aurais de nouveau dû tenter ma chance comme le coach me l’avait dit: «C’est ton match!» Mais même sans cinquième but, je pense que c’était quand même mon match…

Vous auriez pu tirer le penalty qu’a transformé Quentin Hospied…

Oh non, je ne tire pas les penalties. Ça, très peu pour moi! Ce n’est pas que je les tire mal mais je n’aime pas. Je préfère laisser ça aux autres, à ceux qui aiment prendre leurs responsabilités lors de cet exercice particulier. Quentin fait par exemple très bien les choses!

Avec quatre buts, vous devenez d’un coup d’un seul le meilleur buteur du Pays Vert cette saison; voilà de quoi revendiquer un autre statut, non?

C’est un sacré bond en avant. Honnêtement, cela fait plaisir mais ça demande maintenant une confirmation. Je voulais surtout démontrer que ma place était attaquant de pointe, que je pouvais être bien plus utile sur le terrain que ce que j’avais pu montrer jusqu’ici sur un flanc… Ce n’est pas que je ne veux pas jouer sur un côté mais je n’y arrive pas trop. Depuis tout petit, j’ai été formé au poste de numéro 9. Courir dans les espaces, marquer, rôder dans le rectangle, c’est dans mon ADN!

Au Pays Vert d’en profiter! Toutefois, pourquoi votre temps de jeu est-il si maigre jusqu’ici?

En partie par une blessure que je traînais depuis la saison passée. Je pensais l’avoir bien soignée mais une semaine avant le championnat, elle s’est réveillée. Pendant un mois, cela me lançait dans la hanche! Il y avait aussi mon nouveau boulot. Je ne pouvais pas régler mes horaires comme je le désirais mais ça va mieux désormais. C’est de bon augure pour continuer à montrer à l’entraîneur qu’il peut me faire confiance.

Commentaires

BUFFET DE FROMAGES - BEAUJOLAIS NOUVEAU 2018

CLASSEMENT D3

1. CS Brainois   27 11 8 0 3 21 9 +12
2. Union Namur FLV   24 11 7 1 3 30 10 +20
3. Tournai   20 11 5 1 5 16 6 +10
4. Stade Brainois   18 11 5 3 3 15 11 +4
5. R. Symphorinois   18 11 5 3 3 16 14 +2
6. AQ Mons   17 11 5 4 2 16 14 +2
7. Aische   17 11 5 4 2 17 18 -1
8. RJ Wavre   16 11 5 5 1 21 22 -1
9. CS Pays Vert Ostiches-Ath   15 11 4 4 3 14 14 0
10. Jette   14 11 4 5 2 18 19 -1
11. Léo Uccle   13 11 4 6 1 21 14 +7
12. Ent. Manage   13 11 3 4 4 11 12 -1
13. J Tamines   9 11 3 8 0 10 22 -12
14. Entente Binchoise   9 11 2 6 3 14 25 -11
15. Stockel   8 11 2 7 2 12 27 -15
16. Ganshoren   6 11 1 7 3 15 30 -15