CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir-Surtout ne pas bouder ce point essentiel

7 novembre 2018 - 07:16

Le Pays Vert aurait dû, en toute objectivité, émerger dans un match à sa portée mais tout le monde sait qu’en football, la logique n’existe pas vraiment…

Il y a de cela quelques semaines, les Athois auraient sans doute perdu ce genre de match dans leur désir de vouloir continuellement aller de l’avant pour produire du jeu. On ne leur en voudra pas d’avoir un peu plus protégé leurs arrières face à une équipe de Manage qui jouait froidement le match nul au coup d’envoi tout en espérant évidemment profiter de la moindre erreur pour décrocher l’Euromillion footballistique.

«Je peux payer un bac?»

Pas question avec un Pays Vert qui a pleinement digéré son changement de série. Ce qui est en plus chouette, c’est de voir le nombre de joueurs qui participent à cette aventure et cela depuis la P2 et qui sont toujours bien présents sur la pelouse: «Et c’est ça qui fait notre force, ce bel esprit familial, cette ambiance, le fait de coller à ce projet, analyse Joachim Dubois qui sera suspendu dimanche prochain pour jaunisse aiguë. Un simple exemple: jeudi dernier, personne ne savait tenir la buvette et le comité nous a fait confiance» (NDLR: ouah). On a aussi adoré le petit mot de Sven Leleux dans l’oreille de Fabrice Milone: «Euh, coach: je peux payer un bac pour mon anniversaire?» Et la réponse: «Un demi alors mais c’est bien que les vieux de la vieille demandent l’autorisation!» C’est exactement ça, le Pays Vert!

Joachim Dubois se montrait un peu déçu du résultat: «J’ai quand même un goût de trop peu parce qu’on s’est procuré de belles possibilités dans une partie engagée avec des occasions de part et d’autre. Les deux plus grosses parades ont été réalisées par le gardien adverse, c’est tout dire. On a su garder le zéro derrière en étant bien en place. Par moment, il a manqué un peu de vitesse pour que nous puissions faire la différence. Dans certains matchs, on savait partir à fond la caisse et faire la différence mais pas ce dimanche. Avec ce match fermé, on a essayé de passer par les ailes.»

«On évolue bien»

Avant de mettre le doigt sur le positif: «On n’a pas perdu contre un concurrent direct, il faudra faire la même chose dans les trois matchs qui viennent histoire de jouer le match à Tournai en toute tranquillité. Depuis quelques semaines, on arrive à prendre le jeu en mains. Un 4-3-3 comme celui de ce dimanche, on n’aurait jamais osé en début de saison. C’est la preuve qu’on évolue bien.»

Quentin Piéraert, toujours aussi précieux derrière vu le nombre de ballons qu’il ratisse, concluait de son côté: «Manage s’est employé à bloquer tous les angles en jouant en bloc et on a eu du mal à trouver nos attaquants. Le gardien adverse a réalisé les arrêts qu’il fallait. Personnellement, je suis un peu déçu parce qu’il y avait clairement moyen de faire un peu mieux et d’aller chercher quelque chose en plus mais il était important de conserver le point du match nul, c’est ce que le coach avait bien précisé à la pause et on ne va pas cracher sur ce verdict. Voilà désormais quelques semaines qu’on est bien en place ce qui nous a permis de grappiller des unités devant de solides adversaires. Tactiquement, l’évolution est tout à fait appréciable.» C’est à confirmer avec un programme plus abordable.

Le coach a une boule de cristal

Avant le match de dimanche, Fabrice Milone nous avait prévenus: «Il ne faut pas rêver non plus, vous n’aurez pas chaque semaine une victoire avec cinq buts marqués!»

Le coach athois faisait référence à la victoire 3-5 acquise à Binche le week-end précédent… «Contre Manage, je me contenterai bien volontiers d’un “ tout petit ” 1-0», avait-il ajouté en précisant qu’il voyait son adversaire du jour comme un «cousin proche» de son Pays Vert car il se bat avec les mêmes armes. «C’est une équipe qui ne lâche jamais rien… C’est un vrai bloc soudé qu’il n’est jamais simple à déstabiliser. C’est pourquoi je me dis que l’on pourrait bien se diriger vers un duel avec très peu de buts, voire sans but.» Décidément, il est fort, ce Fabrice Milone!

Commentaires

SAINT NICOLAS 2018

StNico2018

CLASSEMENT D3

1. CS Brainois   27 11 8 0 3 21 9 +12
2. Union Namur FLV   24 11 7 1 3 30 10 +20
3. Tournai   20 11 5 1 5 16 6 +10
4. Stade Brainois   18 11 5 3 3 15 11 +4
5. R. Symphorinois   18 11 5 3 3 16 14 +2
6. AQ Mons   17 11 5 4 2 16 14 +2
7. Aische   17 11 5 4 2 17 18 -1
8. RJ Wavre   16 11 5 5 1 21 22 -1
9. CS Pays Vert Ostiches-Ath   15 11 4 4 3 14 14 0
10. Jette   14 11 4 5 2 18 19 -1
11. Léo Uccle   13 11 4 6 1 21 14 +7
12. Ent. Manage   13 11 3 4 4 11 12 -1
13. J Tamines   9 11 3 8 0 10 22 -12
14. Entente Binchoise   9 11 2 6 3 14 25 -11
15. Stockel   8 11 2 7 2 12 27 -15
16. Ganshoren   6 11 1 7 3 15 30 -15