CS Pays Vert Ostiches Ath : site officiel du club de foot de Ostiches - footeo

L'Avenir-Ressources inépuisables au Pays Vert

18 décembre 2018 - 07:10

Pas de Sven Leleux, d’Adrien Vallera, d’Ismaël Dauoud, de Julien Delbecq, de François Dubois? Pas grave, il y a les jeunes pousses à Ath!

La réflexion est venue du président du Pays Vert lui-même et est emplie de bon sens: «Vous avez vu le banc? Trois gamins de 18 ans à peine et un quatrième qui affiche 20 printemps. La relève est là! Pas besoin de mercato quand on voit ça!»

Quand on voit le vivier avec les Daubechies, Barré et Bourlart qui sont aussi là au cas où, pas besoin, en effet! Le banc de touche athois était, dimanche, très jeune face à Wavre: une moyenne d’âge de 18 ans et demi avec trois 2000 et un 98 qui n’ont pas fait qu’occuper la banquette car trois d’entre eux ont concrètement apporté leur pièce à l’édifice.

Si César Mercier est logiquement resté sous les couvertures, son – très! – grand frère assurant entre les perches, Gil Paternostre, Andrew Ritière et Jonas Mercier – et encore un! – sont montés au jeu dans le courant de la seconde période. Pas une première pour Gil qui a déjà reçu du temps de jeu en D3, essentiellement en début de saison, mais bien pour ses deux compères qui sont plus habitués à jouer en U19, en espoirs ou avec l’équipe B en P3! «Je suis satisfait de leur montée au jeu malgré leur inexpérience, commentait le coach Fabrice Milone. Gil a arraché dans les pieds du défenseur la balle du 3-1, Andrew a bien épaulé Jo Eckhaut sur le flanc gauche et Jonas a bien bossé sur l’autre flanc. On a de la réserve, c’est bien!»

Mercier: et de trois!

De la bonne réserve, à l’image de Jonas Mercier, le plus vieux de la bande, qui a découvert la D3 après d’excellentes prestations en P3. Le troisième Mercier s’est bien débrouillé malgré le fossé qui règne entre les deux divisions: «Ce n’est pas un fossé, c’est carrément le Grand Canyon, s’exclamait-il. Ce n’est pas simple à appréhender mais l’entraide qui règne dans le noyau facilite tout. On est bien encadré, par des gars d’expérience. C’est la spécificité de ce Pays Vert: on est comme une famille!»

Et venant d’un Mercier, ça prend tout son sens! «Je suis le petit frère d’Arnaud, le gardien titulaire, et le grand frère de César, l’un des gardiens remplaçants, se présentait Jonas. J’en étais à ma toute première sélection avec les A. C’était un peu stressant, je ne m’attendais pas à jouer 20 minutes. J’ai essayé d’apporter ma fraîcheur. J’espère que le coach est satisfait de moi. J’ai en tous les cas pris du plaisir. Cette première me booste pour en connaître d’autres. Mais si je dois retourner en P3, je le ferai. J’y prends du temps de jeu et j’apprends aussi à aller dans les duels. Mais la D3, c’est quand même top, avouait l’attaquant formé à Flobecq et à Ostiches qui s’inquiétait aussi du résultat de son troisième frère Boris, 24 ans, joueur de P2 à Meslin. Il a gagné le duel au sommet à Templeuve? C’est super pour lui! Il fait vraiment une splendide saison avec Meslin. Ce serait bien sympa qu’il rejoigne la famille au Pays Vert…» Un recrutement qui entrerait en tous les cas à la perfection dans la philosophie du club: du local!

Commentaires

PÂQUES 2019

CLASSEMENT D3

1. CS Brainois   27 11 8 0 3 21 9 +12
2. Union Namur FLV   24 11 7 1 3 30 10 +20
3. Tournai   20 11 5 1 5 16 6 +10
4. Stade Brainois   18 11 5 3 3 15 11 +4
5. R. Symphorinois   18 11 5 3 3 16 14 +2
6. AQ Mons   17 11 5 4 2 16 14 +2
7. Aische   17 11 5 4 2 17 18 -1
8. RJ Wavre   16 11 5 5 1 21 22 -1
9. CS Pays Vert Ostiches-Ath   15 11 4 4 3 14 14 0
10. Jette   14 11 4 5 2 18 19 -1
11. Léo Uccle   13 11 4 6 1 21 14 +7
12. Ent. Manage   13 11 3 4 4 11 12 -1
13. J Tamines   9 11 3 8 0 10 22 -12
14. Entente Binchoise   9 11 2 6 3 14 25 -11
15. Stockel   8 11 2 7 2 12 27 -15
16. Ganshoren   6 11 1 7 3 15 30 -15